hareng

HARENG

Le hareng fumé est apprécié depuis le Moyen-Age. A l’époque il a sauvé des peuples entiers de la famine et on lui accordait même des vertus médicinales de par sa teneur en Oméga3.

Pendant la saison du hareng (novembre, décembre), les pêcheurs boulonnais partent pour attraper les harengs qui passent au large de la côte d’Opale. En une nuit et quelques traits de filets, ils peuvent en remonter des dizaines de tonnes!

En quelques heures le poisson arrive chez JC DAVID où il est salé puis stocké dans de grandes cuves jusqu’à la saison prochaine.

Il est dessalé puis fumé au fur et à mesure des ventes. Ce hareng côtier est un produit très puissant que les puristes sauront apprécier.

Aujourd’hui beaucoup préfèrent les filets de hareng doux, légèrement salés et fumés. Pour le fumage, ils sont embrochés à des bars, ainsi la fumée passe délicatement entre chaque filet. On enlève ensuite leur peau à la main. Les filets ont donc un trou au sommet et une couleur argentée, caractéristiques de leur mode de fumage traditionnel. Ces filets sont certifiés Label Rouge.